Programme IRE

Un temps pour repenser l’économie

La crise qui s’est abattue sur l’économie mondiale en 2008 a défait nombre de certitudes et insufflé un sentiment d’urgence. Les dirigeants colmatent les brèches, parent au plus pressé, instruits par le passé que c’est l’ensemble de l’édifice qui risque de s’effondrer. D’aucuns continuent néanmoins à croire que c’est une crise parmi d’autres, un incident de parcours, et qu’après une série d’interventions publiques les choses rentreront dans l’ordre.

Nous pensons au contraire que cette crise accélère un mouvement profond et irréversible : l’épuisement d’un modèle de développement et d’une façon de penser l’économie.

Les défis sont nombreux. Nous devons stabiliser de façon pérenne le système financier international, nous doter d’un nouvel ordre monétaire, transformer nos systèmes de production et d’échange, adapter nos modes de consommation aux capacités de reproduction de la biosphère, œuvrer pour une gouvernance mondiale qui soit à la hauteur des enjeux, engager des transformations sans précédent pour faire de nos sociétés des sociétés justes et durables. Ces mutations prendront du temps car elles impliquent un renouvellement profond des concepts, des façons de penser et de faire l’économie. En rabattant les cartes de l’économie mondiale, la crise ouvre une opportunité pour les accélérer.

Relever ces défis exige un effort théorique concerté, faisant appel au monde de la recherche et aux experts et mettant leurs travaux au profit du reste de la société, à des allers-retours permanents entre la pensée et les pratiques économiques. C’est précisément l’ambition de l’IRE.

Initié et soutenu par la Fondation Charles Léopold Mayer, le programme IRE (Initiative internationale pour repenser l’économie) a pour mission de favoriser l’émergence de nouvelles propositions dans le domaine économique. Notre travail consiste à (...)